Ile de Bled

Émerveillez-vous devant la beauté époustouflante de l’île de Bled et de son environnement naturel enjolivé de collines et de forêts verdoyantes. Unique île de la Slovénie, elle abrite la fameuse église de la Mère de Dieu qui elle aussi, renferme la cloche aux souhaits. Tout autant que le lac de Bled et le château, cette île fait également partie des fiertés touristiques de la Slovénie et des attractions incontournables du pays. Tant en été qu’en hiver, la ville de Bled accueille ses visiteurs avec de nombreuses activités divertissantes et pour tous les goûts. Les sources thermales dans les hôtels autour du lac conviennent pour profiter de moments de détente. Les amoureux de la nature seront également servis avec les randonnées dans les forêts, la baignade dans le lac, etc. Les sports d’hiver tels que le ski, le patinage et le snowboard pourront également agrémenter vos séjours à Bled.

L’île de Bled

Une perle touristique dans la ville de Bled, cette île semble sortir tout droit d’un conte de fée. Elle fait la une des pages web et des magazines des agences de voyage. Emblème du pays de Slovène, elle s’affiche également dans les cartes postales. Située dans la région de Carniole dans la ville de Bled, elle fait 0,82 km2. Merveilleusement nichée au milieu du lac de Bled, elle attire de nombreux voyageurs.

Petite histoire

Ce magnifique bout de terre de Slovénie était avant un sanctuaire consacré à Živa, la déesse païenne de la vie et de la fertilité. C’est après la christianisation en 745 que l’île de Bled a accueilli l’église consacrée à la Nativité de Marie, substituant ainsi le sanctuaire païen.

Sur le plan architectural, l’église a été restaurée en 1465 pour accueillir une nouvelle nef au style gothique. Elle se distinguait par son campanile autonome, fait de pierre poreuse nommée « graine de blé noir ». La grande cloche ainsi que deux autres de plus petite taille carillonnent encore aujourd’hui dans le campanile. Au 17e siècle, l’église a adopté le style baroque. Durant la même époque, l’île de Bled a connu d’autres nouveautés qui ont su rehausser sa valeur touristique. La chapelle de la Mère de Dieu y a été construite pour inciter les gens à prier. Le fameux escalier à 99 marches en pierre a aussi été créé pendant cette période.

Une légende assez amusante raconte que si un couple tient à se marier dans l’église de l’île de Bled, le jeune marié doit porter sa future épouse le long des 99 marches pour assurer un mariage heureux.

Que voir et que faire sur l’île de Bled ?

L’église de la Mère de Dieu

Le style néogothique de cette église remonte au 17e siècle durant laquelle celle-ci a été restaurée après un tremblement de terre. En 1747, le maître-autel a été sculpté et richement décoré en or.  Sur le plastique de l'autel principal, il représente la Mère Divine assise située aux côtés du donateur du domaine de Bled dont Henry II et de son épouse Cunigunde.

Entre le 9e et le 11e siècle (période de la colonisation slave), on a retrouvé 124 tombes avec des squelettes sur l’île. Ces tombes sont actuellement visibles depuis une fenêtre en verre de l’église de la Mère de Dieu.

La cloche aux souhaits

La légende de la « cloche aux souhaits » repose sur l’histoire d’une femme ayant vécu dans le château de Bled avec son mari qui a été tué par des voleurs. Le corps de son mari aurait été jeté dans le lac. Avec leur argent, la femme aurait acheté une cloche destinée à l’église de l’île, mais cette dernière n’y est jamais parvenue à cause d’une forte tempête qui la fit couler avec le bateau et les bateliers. On raconte que durant les temps clairs, on peut encore entendre les sons de la « cloche engloutie ». Emplie de désespoir, la femme a vendu tous ses biens et est allée s’installer dans un monastère à Rome. Suite à son décès, le Pape a envoyé une autre cloche pour l’église de l’île de Bled. Ainsi, celui ou celle qui fera sonner cette cloche et adresse un souhait à la miséricordieuse "dame du lac" obtiendra l’exaucement de son vœu.

Actuellement, la grande cloche située dans le campanile de l’église est accompagnée de ses deux petites sœurs. Elles sont nichées dans un clocher. Ce dernier a été rénové plusieurs fois suite à deux tremblements de terre et un coup de foudre en 1688. Actuellement, il fait 54 m de haut.

Autres lieux intéressants sur l’île

Outre les 99 marches, l’église et ses cloches, vous pouvez également explorer le café, la galerie et la boutique de souvenirs sur l’île. Juste à côté de l’escalier sud se situe la sacristie, ancienne maison du sacristain. Elle est associée à la maison du vicaire par un bâtiment fondé dans la 2e moitié du 20e siècle. En 2012, l’ensemble a été appelé « Potičnica ».

Quand partir ?

Pour visiter l’île de Bled, il est conseillé d’y aller le printemps, l’été et l’automne. Elle est remplie de touristes durant l’été (avril à septembre), alors veillez à réserver plus tôt votre visite de l’île et de l’église. Il faut faire la queue plus tôt pour avoir votre place dans les bateaux Pletna, moyens de transport en commun vers l’île.

Vous pouvez visiter l’île en hiver (octobre et mars), car le lac ne gèle pas. Durant cette période, vous pouvez aussi pratiquer le ski alpin, le snowboard et le patinage, tel est l’avantage de se trouver près des Alpes juliennes.

Comment y aller ?

Pour rejoindre l’île de Bled, vous avez les Pletna, les bateaux traditionnels et typiques de la région. Leur conception est inspirée de la gondole vénitienne. Ces bateaux sont donc dirigés et entrainés par un gondolier appelé « pletnar » qui active les deux rames. Mesurant 7 m de long et 2 m de large, les Pletna peuvent transporter 18 personnes. Ils partent de plusieurs endroits au bord du lac pour un trajet de 20 minutes jusqu’à l’île.

La location de barques à rames constitue une autre option. Elles conviennent surtout aux couples voulant s’offrir une petite virée romantique sur le lac de Bled pour aboutir au quai de l’île.

Les plus audacieux pourraient y aller à la nage depuis la côte ouest. L’eau du lac est douce et très claire. Beaucoup de Slovènes y prennent plaisir, notamment pendant l’été. Toutefois, il faut rappeler que l'accès à l'église en maillot de bain n'est pas autorisé. Il faudra peut-être acheter des habits dans les boutiques et galeries du coin.

À noter :

La visite de l’île est gratuite bien que celle de l’église requiert un droit d'entrée.

4 photos

Bonjour

Je suis Tarcio de "Ekorna". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+386 40 935 093