Piran

Pittoresque cité méditerranéenne, Piran séduit par sa belle côte adriatique s’harmonisant parfaitement avec l’architecture médiévale de la ville. Destination incontournable lors d’un périple en Slovénie, ce bourg promet un dépaysement total avec ses salines, ses monuments historiques et culturels, ses plages typiques, etc. Les événements culturels qui s’y déroulent concourront également à enrichir votre voyage sur les terres slovènes de Piran.

Petite histoire

Etymologiquement, le nom de la ville vient du grec « pyr » qui veut dire feu. En effet, durant l’ancienne époque, un phare a été installé sur la presqu'île en guise de repère pour les bateaux qui voulaient entrer au port d'Aegidia (appelé actuellement Koper).

Les Romains ont fondé la cité sous le nom de Piranum. Vers le 3e siècle, la République de Venise a pris la domination du territoire. Piran a reçu son héritage patrimonial (les salines) et architectural durant cette époque vénitienne. La ville passa sous le contrôle de l’Autriche et s’attacha à l’Italie après la 1ère guerre mondiale. Suite à la 2ème guerre mondiale, elle a été réunie avec la République yougoslave de Slovénie en 1954 jusqu’en 1991 où le pays a obtenu son indépendance.

Piran, la plus belle ville de la côte Adriatique

Joliment nichée au bout d'une étroite péninsule, Piran se trouve à l'extrémité sud-ouest de la Slovénie. Cette ancienne cité portuaire est merveilleusement bordée par la mer Adriatique, ce qui fait d’elle une ville côtière mondaine très prisée des touristes. Outre ses vestiges de remparts médiévaux, elle fait également briller les joyaux de l'architecture gothique vénitienne. De par tout cela, elle a été classée monument historique et culturel. A la vue de l’harmonieux mariage entre le bleu de la mer, la couleur ocre des toitures des maisons ainsi que le vert des arbres, il est incontestable que Piran soit la ville côtière la plus pittoresque de Slovénie.

Situé sur le Littoral slovène, Piran est entourée par la Croatie au sud, par l’Italie au nord en passant par le golfe de Trieste et par les municipalités d'Izola et de Koper à l’est.  La commune fait 44,6 km2 de surface et est peuplée de 17 675 habitants.

Pourquoi Piran ?

Outre son magnifique cadre médiéval (les rues et les bâtiments) et naturel (la mer et les arbres), la ville de Piran est également connue pour ses salines (Sečovlje et Strunjan), sa station balnéaire et son aéroport à Portorož ainsi que ses différents festivals. 

Les salines de Piran

  • Incontournable attraction de Piran, les salines de Sečovljese trouvent près des frontières croates. Exploitée depuis plus de 700 ans, elles s’étendent sur une superficie de 7,5 km². Décrétée « parc naturel » en 2001, l’exploitation est séparée en 2 parties par le Canal Drnica : la partie nord appelée Lera et celle au sud nommée Fontanigge. Les bassins de Lera sont toujours exploités jusqu’aujourd’hui tandis que la récolte de sel à Fontanigge a été abandonnée vers l’année 1960. Pour Lera, on utilise toujours les procédés traditionnels médiévaux, mais  légèrement modernisée par les Autrichiens en 1904.

La saison de récolte de sel dépend des conditions météorologiques, mais à titre indicatif, nous recommandons la période entre juin et septembre. Au parc Lera, il y a un centre multimédia avec des exposés sur la fabrication de sel, un bar et un magasin de souvenir. Dans ce dernier, vous pourrez acheter de la fleur de sel, du sel fin, du gros sel, des linges de maison, etc. Fontanigge, pour sa part, convient pour des promenades afin de visiter les ruines de la saline.

Au côté nord du parc naturel de Sečovlje Salina est niché le centre de spa extérieur, Spa Lepa Vida Thalasso. Bénéficiez des bienfaits des soins en thalassothérapie en vous offrant les services de la maison : massages manuels du corps, enveloppements de boue salée, bains au saumure/eau mère, gommage au sel de mer. 

  • Les salines Strunjan, contrairement à celles de Sečovlje, sont  à mi-chemin entre Izola et Piran, accessibles en bus. La zone où elles se trouvent a également été décrétée comme parc naturel pour sa protection. Ce dernier recèle une remarquable falaise de flysch s’élevant à 80 m au-dessus de la mer.

La station balnéaire Portorož et son aéroport

Portorož, près de la frontière croate est un haut lieu de tourisme sur la côté slovène. Un peu trop bétonnée peut-être, cette station balnéaire n’a pas de sable, mais est toutefois très animée. Elles attirent beaucoup de touristes de par sa particularité : des pelouses pour bronzer, des bars sympas et des restos en bord de mer, etc. Il y a de quoi satisfaire les visiteurs de tout genre et de tout âge. En effet, il y a des jeux pour enfants et de très bonnes glaces pour rafraîchir et donner du goût à vos vacances sur le lieu.

Outre la plage typique de la région, Portorož abrite aussi le troisième aéroport international du pays. Il dessert les côtes slovènes et les villes des pays voisins telles  que l’Italie, la Croatie.  

La Fête des sauniers et le Festival Tartini

Retrouvez Piran en fête tous les mois d’avril, période où les habitants descendaient dans les marais salants pour la récolte de sel (saison de sauniers). Ils célèbrent alors la Fête des sauniers avec toute une variété d’animation sur la place de Tartini.

Pour sa part, le Festival international de Tartini se déroule chaque été et est dédié à la musique de chambre. Les événements que proposent Piran sauront agrémenter vos vacances sur le lieu.

Que voir à Piran ?

Le centre-ville historique, la place Maja

Piran est une ville à vocation touristique grâce à ses nombreux restaurants et bars en bord de mer. Ses charmantes ruelles sont bordées de maisons de style vénitien se déclinant magnifiquement en une variété de couleurs embellissant le paysage, surtout sur la place principale. Retrouvez au centre de la place Maja, la grande citerne en pierre et de style baroque qui collectait autrefois les eaux de pluies.

La Place Tartinijev Trg

En 1692, le violoniste et compositeur italien, Giuseppe Tartini naquit dans la fameuse Maison Tartini à Piran, d’où le nom de la place centrale de la ville. Cette dernière se caractérise par un sol ovale fait de marbre avec la statue de Tartini au centre. Incontournable de la ville, la Place Tartinijev Trg est merveilleusement entourée de bâtiments d’inspiration vénitienne aux tons pastels. Retrouvez également l’église Saint-Pierre à l’est et la maison Taritini en face d’elle. La mairie et le tribunal dominent le bord ouest de la place. Durant la visite de la ville, vous pouvez faire une pause dans les cafés et restaurants du coin tout en admirant la vue sur leurs balcons.

La cathédrale Saint-Georges

Venez admirer la cathédrale Saint-Georges qui surplombe majestueusement la ville. Elle offre un panorama spectaculaire depuis son campanile vénitien,  le principal centre d’intérêt de cette attraction. Construite en au début du XVIIe siècle, elle séduit par ses magnifiques peintures ornementales et ses décorations intérieures.

Les remparts de Piran

Egalement un incontournable de Piran, ces remparts assuraient la protection de la ville durant la période médiévale. Nichés sur les hauteurs de la ville et très bien conservés, ils valent vraiment le détour, car ils offrent une vue imprenable sur la péninsule et la baie de Trieste.

Les musées de Piran

Nous citerons le Musée maritime de Sergej Masera dédié à la mer qui se trouve à proximité du port dans le palais Gabrielli ainsi que le Musée de la plongée sous-marine.

Que faire à Piran ?

Se promener au bord de la mer à Piran

Bordé de pierre délimitant la mer, cet endroit vous fera oublier vos soucis grâce à l’air marin apaisant qui y règne. Offrez-vous une belle promenade piétonne en solo ou en amoureux. Le bord de la mer de Piran regorge de nombreux restaurants pour des retrouvailles en famille.

Faire du cyclisme à Parenzana 

Cette piste cyclable de Parenzana relie Trieste en Italie à Poreč en Croatie en traversant les salines de Piran. Elle fait 130 km proposant une virée en vélo sur le tracé d’une ancienne voie ferrée abandonnée.

Faire des randonnées

Piran regorge de sentiers de randonnées pédestres et équestres. Ils interconnectent Portorož, la fameuse station balnéaire aux autres villes de la côte, aux 2 parcs naturels et aux curiosités de l'Istrie.

Nager dans la mer adriatique

Les plages de Piran sont assez particulières. Pour changer un peu, optez pour les plages rocailleuses et bétonnées de cette ville slovène pour nager dans la mer Méditerranée. Une dalle de béton permet de faire des bains de soleil, beaucoup s’y adonnent. Pour ceux qui veulent nager, il y a un escalier qui permet d’aller dans l’eau pour une bonne baignade. Au nord-est de la ville se trouve également la plage de galets Fiesa, légèrement rocailleuse, pas beaucoup de sable.

Faire de la plongée

Voulez-vous explorer les fonds marins de la mer Adriatique ? Vous avez bien fait de choisir Piran comme destination, car des clubs de plongée sur le lieu (Subnet Diving, Piran Divers) proposent des cours d’initiation. Faites l’expérience pour pimenter votre séjour en Slovénie.

Quand partir à Piran ?

Le meilleur moment pour partir à Piran serait entre avril et octobre où le beau soleil du ciel slovène vous sourit et vous réchauffe avec une température variant de 11 à 29°C. Il peut y avoir quelques pluies en cette période, surtout vers septembre et octobre.

Comment s’y rendre ?

La plupart des visiteurs atterrissent à Ljubljana. De là, il vous faut 1h30 de route pour arriver à Piran. Si vous venez de Trieste en Itaie, le trajet durera 45 minutes seulement. Si vous partez de Zagreb (Croatie) pour aller à Piran, comptez 2h de route.

Vous pouvez louer une voiture, car l’Autoroute A1 est facile d’accès. Plusieurs autobus relient également les villes slovènes.

3 photos

Bonjour

Je suis Tarcio de "Ekorna". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+386 40 935 093