Parc national Triglav

Avec les paysages verdoyants des vallées alpines, les panoramas extraordinaires depuis les hauts sommets, le clapotis des ruisseaux, etc., le Parc national de Triglav est un véritable paradis pour les amoureux de la nature. Symbole alpine de la Slovénie, ce parc met en avant sa richesse naturelle pour épater les touristes venant des quatre coins du monde. Son ciel bleu et la richesse de sa flore ainsi que de sa faune ne laissent personne insensibles. Etant le seul parc national slovène, il constitue alors un « must-see » à ne pas manquer lors d'un voyage en Slovénie, notamment dans la Vallée de Soca. Pensez à inclure la visite de ce parc dans votre agenda de voyage. 

Histoire

Revenons à l'année 1924, quand on a créé la première zone de conservation alpine dans la vallée des lacs du Triglav, la surface étant de 16 km2. Après élargissement de cette superficie à 20 km2, la zone est devenue officiellement un parc national en 1961. Encore une extension de sa surface en 1981, le parc a atteint sa taille actuelle. Quand les Alpes Juliennes sont devenues « réserve de biosphère » grâce à l'UNESCO, le parc jouit également de cet honneur en étant la zone centrale de ces alpes.

Que dire du Parc de Triglav ?

Appelé « Triglavski Narodni Park » en slovène, le Parc national de Triglav se vante d'être la plus grande zone protégée et le seul parc national du pays. Vous avez donc tout intérêt à le visiter lors de votre voyage en Slovénie. Son nom lui vient de la forme de la plus haute montagne slovène, Triglav qui veut dire « trois - têtes » tel qu'on peut le voir depuis le versant sud est. Culminant à 2864 m d'altitude, le Mont Triglav est situé au centre du parc  et est considéré comme une « montagne sacrée ». Son point le plus bas est à 180 m au niveau des gorges de Tolminka. Outre le Mont Triglav, le parc dispose d'autres impressionnants sommets :

  • le mont Škrlatica (2 740 m),

  • le mont Mangart (2 679 m),

  • le mont Jalovec (2 645 m),

  • le mont Razor (2 601 m),

  • le mont Kanjavec (2 568 m)

  • et le mont Prisojnik (2 547 m).

Situé au nord-ouest de la Slovénie, à proximité des frontières italienne et autrichienne, le Parc national de Triglav occupe les 4% du territoire slovène avec sa superficie de 840 km2. Il s'étend sur 8 municipalités. 30,9% du territoire du parc appartient à Bovec alors que 26,1 % est à Bohinj et 16,5 % à Kranjska Gora. Le reste de la surface du parc est réparti entre Gorje (10 %), Tolmin (8,5 %), Bled (4 %), Kobarid (3,9 %) et Jesenice (0,1 %). Couvrant une grande partie des Alpes Juliennes orientales, il compte un peu plus de 2300 habitants qui vivent essentiellement des activités liées au tourisme, de l'agriculture et de l'artisanat. Le parc constitue à la fois une richesse naturelle, culturelle, historique et touristique du pays.

Milieu naturel

Des forêts verdoyantes, de superbes vallées alpines, des plateaux recouverts de tapis de pâtures, des montagnes rocheuses abruptes et des rivières sauvages s'alternent pour former le paysage idyllique du parc et de ses environs.

La richesse floristique du Parc national de Triglav est surtout représentée par sa zone forestière qui couvre 2/3 de sa surface. Les espèces qui y prédominent sont principalement :

  • le hêtre dans le sud du parc

  • l'épicéa et le mélèze dans sa partie nord.

Vous y trouverez également des pins de montagnes nains, des charmes et des frênes. Des fleurs aux multiples couleurs font également honneur au parc. Nous ne citerons que l'Edelweiss, les orchidées, des gentianes et les campanules. Le parc abrite également une espèce endémique dont le pavot ou Papaver julicum et bien d'autres espèces en voie d'extinction.

La faune du Parc national de Triglav est principalement caractérisée par les grands oiseaux tels que l'aigle royal, le Grand Tétras et le tétras lyre. Le site constitue le lieu de nidation de 84 espèces d'oiseaux. Vous y trouverez des vautours fauves, des bartavelles, des faucons crécerelle, des pinsons des arbres, des merles à plastron, des verdiers d'Europe, etc. Les ours bruns, le lièvre variable, la fouine, le renard, le blaireau européen, le lagopède alpin, la loutre, etc. font la richesse faunistique du parc.

Culture

Enrichissez votre voyage en Slovénie en découvrant certains des 300 lieux culturels et historiques du Parc national Triglav. Vestiges archéologiques, maisons et constructions religieuses renferment de passionnantes histoires qui vous feront voyager dans le passé. La plupart d'entre eux ont été découverts dans la Vallée de Soca, dans les monts Krn.

Gestion du parc

Un organisme public basé à Bled, rattaché au gouvernement slovène gère le parc national de Triglav. Dépendant du ministère de l'Environnement et du Territoire de Slovénie, il a pour but de protéger et conserver la richesse naturelle du site tout en développant de nouvelles activités économiques et touristiques. Comme le parc contient 25 hameaux et compte 2300 habitants, l'organisme qui le gère se doit de contrôler également certaines problématiques sociales et culturelles.  Une grande activité scientifique y est aussi développée.

Les meilleurs sites à visiter

Le Mont Triglav

Il est normal qu'il soit cité en premier parmi les incontournables du Parc national de Triglav puisqu'il est le plus célèbre et le plus haut sommet de Slovénie, culminant à 2864 m d'altitude, et aussi, le plus fréquenté. Véritable symbole national, il orne le drapeau slovène. La tradition locale veut que les Slovènes gravissent au moins une fois le Mont Triglav pour devenir de « vrais Slovènes ». Randonneurs et alpinistes y trouvent plaisir, d'autant plus que le site propose plusieurs itinéraires pour atteindre le sommet. Depuis Bohinj ou Bled, il est possible de faire un trek de 2 à 3 jours.

Les gorges de Vintgar

La rivière Radovna a creusé de magnifiques gorges de 1,6 km entre des falaises abruptes : les gorges de Vintgar. Situées à 4 km de Bled, ces dernières sont très fréquentées en été. Cela se comprend vue son paysage vertigineux appréciable depuis des passerelles en bois au-dessus d'un cours d'eau tumultueux. En passant, n'oubliez pas de prendre des photos de souvenir.

Le lac de Bohinj

Souvent caché sous l'ombre du fameux lac de Bled, le lac de Bohinj mérite toute notre attention. Encerclé par les hautes montagnes des Alpes juliennes, il reflète un aspect plus sauvage et plus authentique. Long de 4,2 km et large de 1,2 km, ce lac glaciaire et ses environs invitent à faire du kayak, de l'aviron, du parapente, du ski (station de Vogel à côté), du vélo ou de la pêche. Départ de plusieurs randonnées dans les Alpes Juliennes, il incite aussi à la baignade en été malgré ses eaux plus froides que celles du lac de Bled.

La cascade de Peričnik

Haut de 52 m, la cascade de Peričnik figure parmi les plus hautes chutes d'eau de la Slovénie. Une autre cascade supérieure n'a que 16 m de hauteur. Vous pouvez passer derrière la cascade de 52 m pour prendre des photos, mais faites attention aux glissades. Cette chute d'eau est réputée pour être facile d'accès : d'abord en voiture puis 15 bonnes minutes de marche et vous y êtes.

La réserve naturelle de Zelenci

Située à une poignée de kilomètres de Kranjska Gora, la réserve naturelle de Zelenci est le lieu idéal pour faire de superbes photos Instagram. Son paysage fascinant est surtout agrémenté par son lac couleur émeraude, accessible facilement à pied. Ce joli bout de nature au charme champêtre a été déclaré « réserve naturelle » en 1992.

La rivière Soča

Cette rivière de montagne séduit par sa couleur bleu-vert émeraude. Connue pour ses magnifiques paysages ponctués de cascades et de gorges, elle convient pour les amateurs de sports nautiques : kayak, canyoning, rafting, nage en eau vive (hydrospeed). La vallée qui porte son nom (la Vallée de Soca) constitue également un incontournable de la région. Théâtre de terribles affrontements entre les Italiens et les Austro-Hongrois, la vallée se visite via les villes de Bovec, de Kobarid et de Tolmin. Outre le tourisme naturel et historique de la région, la vallée propose toute une panoplie d'activités touristiques intéressantes : randonnée, vélo, sports nautiques et pleines de découvertes fascinantes.

Le jardin botanique alpin Juliana

Idéal pour des flâneries, le jardin botanique alpin Juliana a été créé en 1926 par Albert Bois de Chesne. Niché dans la Vallée de Trenta, non loin du village de Pri Cerkvi, à 800 m d'altitude, il est le seul jardin botanique alpin slovène. Vous pouvez y admirer plus de 600 espèces de plantes et de fleurs des Alpes Juliennes. Le jardin vous ouvre ses portes du début Mai à fin Septembre, entre 8h30 et 18h30.

Le lac et le sommet Krn

Pour atteindre le sommet mythique de Krn qui fait 2 244 m, vous serez amené à faire l'une des plus belles randonnées de Slovénie qui vous conduit au fameux lac Krn. Ce dernier est connu pour être le plus grand lac de haute montagne du pays, soit à 1391 m d'altitude. Vous y verrez également des vestiges de la première guerre mondiale. Une fois arrivé au sommet, vous jouirez d'une vue plongeante des plus spectaculaires sur la Vallée de Soca.

Les meilleures choses à faire

Randonnées 

Plusieurs sites à visiter dans le Parc national de Triglav sont faits pour les randonnées. La Vallée des 7 lacs, un incontournable du parc propose de magnifiques paysages agrémentés de différents lacs d'où son appellation actuelle. Nous citerons également la route depuis le lac de Bohinj vers le lac Planina pri jezeru qui propose 3h de randonnée ainsi que la route d'altitude vers Mangart.

Zone forestière émaillée de prairies, le plateau de Pokljuka pullule également de nombreux sentiers de randonnées. Situé à moins de 10 km de Bled, ce site est surtout réputé pour la manche de coupe du monde de Biathlon qui y a lieu tous les hivers. A part cela, le plateau de Pokljuka se caractérise aussi par une belle enfilade de chalets en bois dont les chalets de Planina Zajamniki.

Sports de montagne

Les Slovènes sont les premiers à aimer pratiquer ce genre de sport, tant la géographie montagneuse du parc incite au parapente, à l'escalade, à l'alpinisme, etc. Nous ne manquerons pas de citer les sports nautiques disponibles dans la Vallée de Soca.

Vélo

Plusieurs sentiers du parc de Triglav, tant dans les vallées et montagnes que dans les forêts ont été aménagés pour les VTT. Nous ne citerons que Kranjska Gora, une piste de descente en VTT. A l'aide de Bike Park, vous pouvez descendre les pistes en toute vitesse. Faire du vélo de route aussi est possible, car le réseau routier est bien entretenu. Les plus sportifs attaqueront les cols et les dénivelés tout en appréciant la beauté des paysages environnants.

Ski et sports d'hiver

Les stations de ski des Alpes Juliennes sont d'une taille plus modeste que celles en France et sont animées d'une ambiance familiale. Située tout près du parc national, Kranjska Goraest la plus célèbre et la plus grande station de ski de la Slovénie. Nous ne manquerons pas non plus de citer la station ski de Vogel près du lac de Bohinj et qui compte plus de 22 km de pistes. Outre le ski, les paysages enneigés des Alpes Juliennes sont également propices à la luge et au ski de randonnée.

Climat

Durant la saison chaude, la température moyenne oscille entre 20 °C dans les vallées à 5,6 °C dans les montagnes. Pendant la saison froide, elle peut varier de -8 à 0°C.

Comment y aller ?

En voiture. Comme le parc est départagé entre 8 municipalités slovènes, il existe beaucoup de chemins pour aller au parc selon l'endroit où vous vous trouvez : Bovec, Tolmin, Bled, etc. L'idéal est de vous munir de carte ou d'utiliser le GPS. 

En bus. Depuis Ljubljana et Bohinj, vous pouvez prendre le bus pour rejoindre le Parc National de Triglav.

En train. Rejoignez un des gares de ces lieux : le lac de Bled, Bohinjska Bistrica, Podbrdo ou Most na Soči pour aller au Parc national de Triglav.

Bonjour

Je suis Tarcio de "Ekorna". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+386 40 935 093