La Vallée de Soca

Royaume enchanté de Dame Nature, la vallée de Soca est la destination idéale pour vivre des expériences extraordinaires lors d'un voyage en Slovénie. Une parfaite harmonie entre tourisme culturel, historique et naturel, la vallée allie paysage verdoyant, chutes d'eau, musées remplis d'histoires, randonnées, canyoning, rafting, kayak, etc. Lieu de rencontre de toutes les passions, la Vallée de Soca est la destination de choix pour passer des vacances inoubliables en Slovénie.

La Vallée de Soca, la destination de plein air par excellence

L'une des plus belles vallées d'Europe, la Vallée de Soca se nomme Dolina Soče en slovène. Vallée des souvenirs de la première guerre mondiale, elle longe la frontière italienne au Nord-Ouest de la Slovénie. Connue pour sa rivière du même nom, elle s'étend au nord du parc national du Triglav, alternant respectivement la ville de Bovec, Kobarid puis Tolmin et s'achemine au début de la vallée de la Vipava.

Pour sa part, la rivière Soca commence depuis les Alpes Juliennes, traverse l'Italie pour aboutir à Trenta. C'est pour cela qu'elle est quelques fois appelée par son nom italien « Isonzo ». Tout au long de la rivière Soca, les gorges, les rapides, les chutes et les cascades agrémentent merveilleusement le paysage sauvage de la vallée et proposent de nombreuses activités nautiques telles que le kayak en eaux vives, le rafting, le canyoning, etc.

Centre des activités en plein air, Bovec est la première ville à visiter dans la vallée et le paradis des vacances actives. Situé au seuil du parc national du Triglav, ce bourg est l'endroit rêvé pour pratiquer les sports aquatiques, le cyclisme, les randonnées, le parapente, etc.

Pour sa part, Kobarid offre à la Vallée de Soca son aspect et sa réputation historique. La première guerre mondiale y a laissé des traces, notamment les vestiges du front de la Soca ou « la bataille de Kobarid » ou encore « la bataille de Caporetto ».

Centre de gestion de la vallée de la Soča, Tolmin correspond à la ville des festivals de musique, de danse et de sport. Désignée « Ville des Alpes 2016 », la ville offre aux touristes l'opportunité de participer au Sajeta, au festival international Metaldays, au Overjam international Reggae days.  Tolmin est le lieu de rendez-vous des amateurs de musique métal, rock, reggae, pop, alternative et Oberkrainer.

Histoire

La Vallée de Soca a été le théâtre de terribles affrontements entre les troupes italiennes et les armées austro-allemandes durant la première guerre mondiale. Le Front Isonzo s'est déroulé dans les montagnes au-dessus de la vallée, d'où la route historique de Kobarid. Le Musée de Kobarid renferme toutes les reliques de ces affrontements que l'armée austro-allemande a remportés. C'est justement cette histoire qui a fait la réputation historique et touristique de la vallée, en plus de ses atouts naturels : cascades, zones montagneuses environnantes, gorges, etc.

Que voir dans la vallée de Soca ?

La ville de Bovec

Pour commencer la visite de la Vallée de Soca, Bovec est le premier bourg important à voir. Vous y rencontrerez de nombreux sites naturels exceptionnels qui agrémenteront assurément votre voyage en Slovénie. D'ailleurs, la ville est située au pied du Parc national de Triglav. Découvrez-y :

La cascade de la Boka

Immanquable de la ville, cette cascade a le plus haut débit de la Slovénie et est le plus riche en eau du pays. Au printemps et en automne, elle atteint son plus grand débit, soit environ 100 m3/s grâce à la fonte des neiges et de la pluie. Elle est alors plus photogénique et plus bruyante durant cette période. En été, elle a un débit de 2 m3/s. Haut de 144 m, la cascade de la Boka fait 18 m de large et la température moyenne de son eau environne les 4,5°C.

La source de la rivière Soca 

Bienvenue à l'une des sources d'eau les plus belles et les plus propres des Alpes Juliennes. Légèrement difficile d'accès, la source de la rivière Soca est sur la route Bovec-Vršič, au 49e virage. Elle vous promet une magnifique vue naturelle se parant du bleu-vert de la rivière Soca.

La gorge de la Grande Soca

Véritable trésor naturel du parc de Triglav, cette partie de la rivière Soca brille de toute beauté. De leur couleur verte émeraude, les piscines entrelacées de cette gorge font 750 m de long, quelques mètres de large et 15 m de profondeur. La gorge constitue le point d'entrée pour la navigation sportive de la vallée. Les randonnées, le vélo et le parapente y prospèrent également. En parcourant la route panoramique et la plus haute de la Slovénie  menant vers le Mont Mangart, vous pouvez faire un arrêt à la fromagerie sur le chemin. Dégustez les fromages à base de lait de brebis de la race locale de Bovec.

La ville de Kobarid

Si vous voulez retracer les marques de la première guerre mondiale en Slovénie, passez par la ville de Kobarid dans la Vallée de Soca, notamment sur le sentier historique dans les zones montagneuses.

Le Musée de Kobarid

Top N°1 des « must-see » de la ville, le musée de Kobarid renferme l'histoire du front Isonzo durant la première guerre mondiale. Ce front regroupe les fameuses 12 batailles entre les Italiens et l'armée autrichienne. Vous y trouverez toute une collection qui vous rappellera l'époque de la guerre : d'épouvantes photographies des batailles, des journaux de bord, des vidéos projections, etc.

La cascade de Kozjak

Avec le ruisseau Kozjak, cette cascade constitue une zone naturelle protégée. Faisant partie des attractions du sentier historique de Kobarid, Veliki Kozjak se trouve sur la route menant au Pont de Napoléon, une autre attraction intéressante de la ville de Kobarid. Haut de 15 m, cette cascade est connue pour son aspect naturel idyllique, embelli par la couleur émeraude des eaux de Soca et les grands murs sombres recouverts de sédiments calcaires autour d'elle. La piscine en dessous de la chute n'est toutefois adaptée au baignage, mais le coin convient surtout à des promenades en été.

La rivière de Nadiža

Les eaux turquoise et torrentielles de la rivière atteignant les 20°C, les différents bassins, lits de rivière et de zones de graviers font de cet endroit un lieu idéal pour la baignade, la pêche et les promenades en été.

Tant que vous êtes à Kobarid, profitez du moment et de l'endroit pour visiter le musée du fromage, de l'Ossuaire italien et les différents restaurants du coin, plus particulièrement le Hiša Franko, là où travaille Ana Roš, la meilleure chef féminine du monde 2017.

La ville de Tolmin

Bienvenue au centre de gestion de la Vallée de Soca. Connue pour ses festivals au seuil des Alpes Juliennes, la ville de Tolmin se situe au niveau du magnifique confluent de la Soča et de la Tolminka. Outre ses festivals de musique, de danse et de sport, le site renferme également d'autres attractions touristiques incontournables.

Les gorges de Tolmin

Situé dans le Parc Triglav, ce magnifique canyon vous fait découvrir la nature autrement. La rivière Tolminka aux eaux cristallines est merveilleusement entourée de roches calcaires et de végétation verdoyante. Une promenade d'une heure environ permet de parcourir les sentiers, de découvrir une grotte et la Tête de l'ours, un rocher à la forme de tête d'Ursidé et coincé entre deux parois. A noter que l'entrée dans le site est payante.

L'église de Javorca

L'église commémorative du Saint-Esprit à Javorca fait également la réputation de la ville de Tolmin, car elle arbore le label du patrimoine culturel européen. Le plus beau monument de la Première Guerre mondiale, l'église de Javorca est faite en bois. Elle est décorée par les soldats autrichiens pour rendre hommage aux victimes tombées sur le Front de la Soca. Les noms des 2 564 soldats austro-hongrois victimes de la guerre sont marqués sur des plaques de chêne qui s'ouvrent comme les pages d'un livre commémoratif sur les murs de l'église. Cette dernière se trouve au sommet d'une pente qui peut être escaladée en 20 minutes. Cette pente est située sur la route deTolmin vers la vallée de Tolminka, à environ 8 km de la ville.

Most na Soči

Au confluent des rivières de la Soča et de l'Idrijca, non loin de Tolmin se trouve une petite bourgade du nom de Most na Soči. Mise en valeur par son magnifique lac couleur émeraude comme la Soca, ce site propose de nombreuses activités divertissantes pour pimenter vos vacances en Slovénie. Pensez à louer une barque, un kayak ou un paddle pour profiter pleinement des potentiels touristiques du lieu. Outre ses atouts naturels, Most na Soči regorge également de sites préhistoriques. Nous citerons les ruines restaurées et protégées d'une maison romaine et l'église de Saint Maurus. Ne manquez pas de découvrir les 7000 pierres tombales datant de l'âge de Bronze jusqu'à la période romaine.

Que faire dans la vallée de Soca ?

Randonnée. Comme la Vallée de Soca est nichée aux environs des Alpes Juliennes, elle pullule de sentiers pédestres. La plus célèbre est le Chemin de la Paix ou la route historique de Kobarid, celle qui rappelle les batailles du Front Isonzo.

Baignade. Exclusivement, seules les rivières Soca, Nadiža et Idrijca sont adaptées à la baignade.

Rafting. Vous voulez faire du kayak et/ou du rafting ? Equipez-vous pour, en louant du matériel (combinaison, casque, etc.). Profitez des dénivelés de la rivière Soca, notamment le printemps pour passer de merveilleuses vacances en Slovénie.

Canyoning. Il convient de vous renseigner à Bovec ou à Kobarid avant de faire du canyoning dans la Vallée de Soca.

Pêche à la mouche. Les rivières de la vallée abondent en truites de marbrée, de truites l'arc-en-ciel et ombres. La pêche à la mouche est, par contre, le seul type de pêche autorisé sur le lieu.

Parapente. Du côté de Bovec, le parapente est au rendez-vous pour plus d'adrénaline durant vos vacances en Slovénie.

Quand partir ?

La saison chaude se situe entre juin et septembre avec une température oscillant 15 à 24°C. Toutefois, c'est aussi la période de forte pluie (entre 120 à 136 mm de précipitations). En fait, la vallée connait beaucoup de périodes pluvieuses. Les mois de janvier, février et décembre sont les mois les moins pluvieux, mais avec des températures basses (aux environs de 0°C). Comme la Vallée de Soca est une destination à vocation sportive, il convient d'y aller durant la saison chaude pour pouvoir profiter des baignades dans les rivières et les différentes activités nautiques disponibles.

Comment y aller ?

Depuis Ljubljana, vous allez au nord et vous prenez la route vers le col de Vrsic pour descendre ensuite dans la vallée de Trenta pour rejoindre Bovec. Le paysage est prometteur sur cette route en zone montagneuse. Le trajet dure généralement 2h30 sans faire des arrêts.

Il faut quand même préciser que le col de Vrsic est fermé en hiver. Dans ce cas, il faudra passer par l'Italie pour se rendre à Bovec.

Bonjour

Je suis Tarcio de "Ekorna". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+386 40 935 093