Le Musée de Kobarid

Lors de votre périple en vue de découvrir la Vallée de Soca en Slovénie, visitez le fameux Musée de Kobarid, connu pour son patrimoine historique retraçant les événements sanglants du Front Isonzo durant la Première guerre mondiale. Cette attraction saura enrichir votre voyage grâce à ses nombreuses expositions photographiques et projections vidéo relatant les détails du front. Son environnement naturel (rivière, cascade, sentiers pédestres, etc.) saura également agrémenter vos séjours sur le lieu.

Petite histoire

Construit en 1990 à Kobarid, le musée est consacré à la présentation des événements du Front Isonzo, les fameuses batailles opposant les armées italiennes et les forces austro-hongroises. Il sert à conserver le trésor national et les objets relatifs au front dans le cadre de la protection du patrimoine. Il est « le centre de représentation du patrimoine du Front Isonzo à l'échelle slovène, européenne et mondiale ».

Le Musée de Kobarid se réfère aux 12 affrontements sanglants entre l'Italie et l'Autriche-Hongrie durant la Première Guerre mondiale. Ces batailles se sont déroulées entre 23 juin 1915 et 12 septembre 1917, près de la Vallée de Soca (Isonzo en italien), d'où le nom de l'événement « le Front Isonzo » ou « le Front de Soca ». Elles faisaient partie de la guerre de montagne orchestrée par les Italiens. En fait, ces derniers voulaient s'emparer du port austro-hongrois de Trieste dont les 2/3 des habitants étaient des Italiens.

La rivière Soca et les montagnes abruptes qui surplombent la vallée ont désavantagé les armées italiennes. Les soldats austro-hongrois tenaient leurs forces de la qualité de leurs armements bien qu'ils étaient inférieurs en nombre par rapport à leurs adversaires.

Voici le déroulement des 12 batailles de Soca :

  • 1ère bataille de l'Isonzo (23 juin -- 7 juillet 1915)

  • 2e bataille de l'Isonzo (17 juillet -- 3 août 1915)

  • 3e bataille de l'Isonzo (18 octobre -- 4 novembre 1915)

  • 4e bataille de l'Isonzo (10 novembre -- 2 décembre 1915)

  • 5e bataille de l'Isonzo (9 mars - 15 mars 1916)

  • 6e bataille de l'Isonzo (6 août - 17 août 1916)

  • 7e bataille de l'Isonzo (14 septembre - 17 septembre 1916)

  • 8e bataille de l'Isonzo (10 octobre - 12 octobre 1916)

  • 9e bataille de l'Isonzo (1er novembre - 4 novembre 1916)

  • 10e bataille (12 mai - 8 juin 1917)

  • 11e bataille (18 août - 15 septembre 1917)

  • 12e bataille (24 octobre - 10 novembre 1917)

Ces batailles meurtrières ont causé beaucoup de pertes humaines, soit 300 000 Italiens et 200 000 soldats austro-hongrois décédés, sans compter les 500 000 Italiens blessés ainsi que 400 000 Austro-Hongrois blessés. La 12e bataille fut remportée par les soldats austro-hongrois, les Italiens ayant subi une défaite cuisante. 

Aujourd'hui, les traces de ces batailles sont conservées dans le fameux Musée de Kobarid. Voici les évènements qui ont marqué le musée :

  • 20 octobre 1990 : ouverture du musée

  • 11 mai 1993 : remise du Prix du Musée du Conseil de l'Europe à Strasbourg

  • Novembre 1993 : visite du Président de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe Miguel Angel Martinez

  • 3 aout 1994: visite du président de la République tchèque, Vaclav Havel ; du président de la République de Hongrie, Àrpàd Göncz ; président de la République de Slovénie, Milan Kučan

  • Mai 1995 : visite du président du Conseil national de la République d'Autriche, Jožef Školč et du président de l'Assemblée nationale de la République de Slovénie, le Dr Heinz Fischer

  • Juillet 1995 : visite des hauts dignitaires de l'Église orthodoxe russe

Ces événements sont cités à titre d'exemples pour avoir un aperçu du parcours du musée de Kobarid. Ce dernier a reçu la visite de nombreux hauts représentants et des monarques, des présidents de divers pays et présidents d'Assemblée, des ministres, etc. De plus, le plus haut certificat national pour les musées et le Prix du Musée européen de l'année lui ont été octroyés. Ainsi, vous pouvez voir l'importance du Musée de Kobarid au niveau international. Ce n'est pas pour rien qu'il figure parmi les incontournables de la ville et de la Vallée de Soca.

Visiter le Musée de Kobarid

En visitant les salles thématiques du Musée de Kobarid, vous trouverez les détails du front durant les 29 mois d'affrontements dans une vidéo de 20 minutes et disponible en 10 langues. Vous serez transporté dans le passé grâce aux photographies montrant les atrocités des batailles du Front Isonzo. Deux grands affichages décrivent les lignes de front et les offensives dans le massif de Krn, sans oublier les positions des armées dans la vallée supérieure de la Soca. Les anciennes cartes militaires et journaux de bord complètent la collection.

Il y a également une salle dédiée aux événements qui se sont déroulés au massif du mont Krn. Elle relate le premier assaut des Italiens le long de la rivière Soca. Cet assaut consécutif en mai 1915 a annoncé l'entrée en guerre de l'Italie.

Découvrez également dans la salle blanche les dures épreuves qu'ont vécues les soldats dans les montagnes enneigées. Pour sa part, la salle noire expose des photos de morts et de soldats agonisants. Avec un violent contraste, la salle de l'arrière montre des images de la vie quotidienne du front. Vous y verrez des hôpitaux de la guerre, des soldats venant des premières lignes.

N'oubliez pas la salle de la bataille de Caporetto, la 12e bataille du Front Isonzo. L'offensive des forces germano-autrichiennes a causé la défaite de l'armée italienne.

Heure d'ouverture

Le Musée de Kobarid vous ouvre ses portes tous les jours, mais les horaires d'ouverture varient comme suit :

De juillet au mois d'aout : 9h à 20h

D'avril en septembre : de 9h à 18h

D'octobre en mars : 10h à 17h

Bonjour

Je suis Tarcio de "Ekorna". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+386 40 935 093